HAUT

Des conseilles pour être moins timide

Vaincre la timiditéQu’est ce qu’on peut faire pour vaincre la timidité ? Cette question doit être posée pour les enfants de bas âge parce c’est plus facile de résoudre un problème depuis son début.

Le rôle principal est joué, sans aucun doute, par la famille.

Disons  d’abord ce qu’il ne faut pas que la famille fasse : elle ne doit pas lui renforcer l’idée qu’il est un enfant timide. Si l’enfant entend souvent sa mère qui affirme,  tout en parlant avec une amie ou une voisine, que son enfant est timide, il deviendra de plus en plus convaincu qu’il a un handicap. Si des membres de sa famille répondent à sa place, quand ils  le grondent à chaque erreur ou, pire, quand ils se moquent  de lui,  ils ne font pas qu’à lui renforcer une fois de plus l’idée qu’il ne pourra jamais faire face à des diverses situations, car il est timide.

Quoi faire ?

Communiquer d’avantage avec son enfant, le mettre en situation de parler S’il s’agit d’un petit enfant on peut utiliser des jeux de rôle (au magasin, en visite, à l’école). Par exemple maman est le visiteur est la fille la reçoit, le visiteur est fatigué, il aimerait un café, un petit goûter…on utilise de petites assiettes, tasse, biscuits et ce qui est plus important on verbalise tout ; on salue, on demande poliment, on remercie. Dans une autre étape c’est important que l’enfant entre en contact avec des enfants de son âge. On peut inviter un enfant (voisin, cousin), on peut lui permettre de rendre visite à un autre enfant

Conseil

Un autre conseil pour ceux qui ont un enfant timide est de lui donner de petites tâches, de prendre de décisions tout seul : on pourra lui demander de ranger ses jouets, de donner à manger à un animal de compagne, à acheter du pain. Mis en situation de se débrouiller seul, il aura plus de confiance en soi.

Une mesure qu’un peut adopter est de le convaincre à participer à des activités extra – scolaires.  S’il fait partie d’une équipe de handball, d’un groupe chorale ou d’une troupe de théâtre, selon ses préférences, il deviendra certainement plus hardi. Dans une troupe de théâtre il aura l’occasion de faire des exercices et de jeux qui développent non seulement la mémoire ou l’esprit d’observation, d’autre qui corrige la diction mais aussi des exercices qui ont comme but l’agrandissement de la confiance dans les autre et, implicitement en soi.

Les progrès ne se produisent pas d’un jour à l’autre. Il est  très important d’encourager l’enfant, de le louer pour toutes ses réussites.  Avec de la patience, de l’amour et de la persévérance vous aurez du succès !

 

Lire la suite